Soignants : « Le problème c’est les piqûres. Ils ne sont pas très fans », témoigne un syndicat.

Le représentant national du SSF, le syndicat des soignants de France, est passé ce samedi matin à l’Élysée, un peu gêné aux entournures il faut bien le dire, pour rendre compte du phénomène des « hésitants vaccinaux » parmi les professionnels de santé de l’ Hexagone. Il témoigne : « Beaucoup hésitent. Ils savent que les vaccins, c’est la seule solution et que bien sûr c’est sans danger. Mais là où se trouve le problème, c’est l’injection dans l’épaule. »

Le motif le plus souvent invoqué pour le refus de se faire vacciner est la douleur musculaire, bien que passablement modérée reconnaît-il. « Les piqûres, ce n’est vraiment pas leur truc. La plupart en font tous les jours, mais ce n’est pas sur leur personne. Vous comprenez ? Ils sont aux avant-postes pour voir les grimaces de leurs patients et du coup ils y réfléchissent à deux fois, même si une fois l’acte médical posé on leur propose généralement un bonbon »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :